Atelier slam 2013   publié le 23/12/2013


Atelier slam 2013

Derrière chaque performance se cache un véritable travail de recherche et de répétition.

Il faut donner à entendre votre texte, s’exclame Fela Razafarison de la Cie Miangaly, lorsqu’elle a animé l’atelier de préparation des slameurs pour affronter le grand tournoi Slam National 2013. Toute la journée du 10 décembre, les slameurs ont eu  l'occasion de travailler le rapport au public, la position du corps, l'utilisation de la voix, la diction, l'interprétation du texte, la gestion de l’espace,... comme pour une représentation théâtrale.

Dans la grande salle de conférence de l’IFM, Fela Razafiarison a rassemblé tous les slameurs pour former un grand cercle et se sont exprimé dès lors tour à tour pour mettre en pratique les conseils donnés lors de la matinée de l’atelier.

 

 

A voir : les moments forts de l’atelier en streaming.


Ils descendent ensuite par groupe dans une autre salle pour faire une performance devant Christiane Ramanantsoa, toujours de la Cie Miangaly. En individuel ou collectif, les slameurs ont bénéficié de ses conseils judicieux sur l’expression du corps (le regard, les mouvements, le silence), la créativité, la respiration, l’énergie, l’écoute...

Il faut du travail derrière chaque performance. Tout est dans le travail et la répétition. A travers cet atelier, nous leur donnons des astuces et techniques pour améliorer leur performance. Plus qu’un atelier de perfectionnement, il s’agit ici d’un atelier de « déclenchement », notamment susciter une remise en question chez le slameur ; quels genres d’exercices faire pour améliorer mes performances ?, confie Christiane Ramanantsoa.  

  

La suite de la programmation :


 

 


Commentaires

Votre commentaire