Fédérations et syndicats des artistes   publié le 03/03/2014


Fédérations et syndicats des artistes

Un pas de plus en faveur de la structuration du secteur culturel malgache et de la reconnaissance socioprofessionnelle de ses acteurs ? Un atelier axé sur cette réflexion se tiendra du 25 au 28 février 2014 à l’IKM Antsahavola.

Les artistes,

Ils font la loi demain quand tu vivrais hier

Ils décident de tout quand tu veux les soumettre

Il y a vingt mille ans qu´ils sont à leur fenêtre

Il y a vingt mille ans qu´ils crient dans le désert!

Les artistes,

Ce sont des gens d´ailleurs 

                                                                                                                                                   Léo Ferré

Faisant suite à l’atelier relatif à l’organisation de festivals, l’atelier à destination des fédérations artistiques et des syndicats d’artistes regroupés en confédération se tiendra à l'IKM (Ivon-toeran'ny Kolontsaina Malagasy) Antsahavola du 25 au 28 février, et sera animé par Bertrand Mougin (directeur du Pôle Formations de l'IRMA - Centre d'Information et de Ressources pour les Musiques Actuelles) et Florian Auvinet (représentant de l'UFISC - Union Fédérale d'Intervention des Structures Culturelles / Réseau 92), tous deux venus de France.

Un atelier engageant / engagé pour la structuration du secteur culturel malgache

En 1995, la promulgation de la Loi n°94-036 portant sur la Propriété littéraire et artistique, puis 10 ans plus tard, celle de la Loi n°2005-006 portant Politique culturelle nationale pour un développement socioéconomique de Madagascar, ont été communément saluées par la communauté artistique malgache. Cette dernière loi mentionne, entre autres, la nécessité de « faire de l’action culturelle une action citoyenne» et la nécessité « d’améliorer les conditions de production artistique ».

Depuis, plusieurs arrêtés et décrets ont été pris par le Ministère de la Culture et du Patrimoine et le Gouvernement depuis visant à favoriser la structuration et l’essor du secteur culturel malgache et de ses acteurs : Décret n°2011-029 portant Statut des artistes en janvier 2011, création en 2012 du Conseil National des Arts (CNA) et du Conseil National du Patrimoine (CNP), arrêtés ministériels de 2012 portant création d’une fédération des industries culturelles et de fédérations artistiques (Fédération des arts du spectacle ; Fédération des arts visuels ; Fédération des arts littéraires ; Fédération des arts musicaux). En 2012 enfin, à la demande de l’antenne Madagascar du Bureau international du Travail (BIT), plusieurs syndicats (un par discipline artistique) se sont créés et regroupés en une Confédération des syndicats d’artistes de Madagascar.

L’appropriation de l’appareil règlementaire existant, et son possible prolongement / amélioration est l’un des éléments clés de la structuration progressive du secteur culturel malgache et de la reconnaissance socioprofessionnelle de ses acteurs. Or, cet appareil, reste aujourd’hui peu connu et compris par la communauté artistique en général, notamment par les regroupements / associations culturels en région, et fait donc difficilement consensus.

Sources d’incompréhension – et, parfois, de divisions –, il a besoin d’être étudié, assimilé, voire approfondi et/ou révisé ; pour cela, il est nécessaire que les artistes et regroupements artistiques (fédérations, syndicats) soient informés et mieux impliqués dans le processus d’analyse et de mise en oeuvre afin de devenir des acteurs agissants de leur devenir socioprofessionnel et de la structuration du secteur culturel.

C'est dans ce contexte que le Ministère de la Culture et du Patrimoine, avec le soutien du projet Art Mada 2, a confié à la Fédération des Arts Visuels (FAVI), sous la coordination de Gaïa Solutions, l'organisation de cet atelier de formation à destination des fédérations artistiques, syndicats d’artistes et de la confédération des syndicats.

Des objectifs prédéfinis…

Cet atelier à destination des syndicats des artistes visera à :

1

Œuvrer pour une meilleure compréhension / appropriation de l’appareil règlementaire malgache actuel portant sur le domaine culturel ;

2

Recueillir le point de vue des professionnels des organisations et associations issues du secteur de la culture sur l’appareil règlementaire existant et les problématiques liées à sa mise en pratique ;

3

Définir précisément le fonctionnement et le rôle des organisations, regroupements professionnels (conseils, syndicats, fédérations) dans la défense des intérêts des artistes et la promotion de la valeur des arts ;

4

Cibler les responsabilités de ces nouvelles organisations et les enjeux auxquels elles doivent faire face pour influer sur le débat relatif au statut de l’artiste ;

5

Favoriser l’organisation et l’ouverture du débat entre la confédération des syndicats d’artistes de Madagascar, les fédérations artistiques et le Ministère de la Culture et du Patrimoine.

Avec les participations d’énergies vives venus des quatre coins de la Grande Île

Une vingtaine de personnalité viendront débattre en faveur de l’épanouissement du secteur culturel malgache. Ce sont des représentants des syndicats d’artistes comme:

- Dama / Président de la Confédération des syndicats des artistes,

- Michèle RAKOTOSON / Représentante  du syndicat des auteurs (SEMPA),

des représentants des fédérations artistiques et/ou de la confédération des syndicats comme:

- RASAMOELINA Gérard Rasamoelina / vice-président de la Fédération des industries culturelles,

des artistes comme:

- RAKOTOARIVONY Tahina /  directeur artistique de la seule galerie d’art contemporain à Madagascar (Is’art Galerie),

-  GOTHLIEB, RAJERY...

des représentants du Ministère de la Culture et du Patrimoine, du CRAAM, mais aussi des énergies vives venusdes provinces comme:

- Cerveau  KOTOSON / danseur, chorégraphe, journaliste et responsable des activités culturelles et artistiques de l’Université de Diego-Suarez,

- Delly Daudet RARIVOSON SGA du Syndicats des artistes – section Tuléar et opérateur de festival,

- Zoë Johnson RANDRIANJANAKA / Présidente de la Fédération des Industries culturelles de Madagascar, directrice du Festival Mitsaka de Tamatave

et bien d’autres…

Bientôt l’atelier en images sur www.craam.mg.

La programmation de l'atelier à télécharger en PDF :



Commentaires

Votre commentaire