ATELLINE - Appel à résidence 2015   publié le 12/06/2014


ATELLINE -  Appel à résidence 2015

L'Atelline, Lieu de Fabrique Arts de la Rue Languedoc-Roussillon (France) accueille et accompagne des artistes et des projets écrits pour et avec l’espace public ; des projets qui portent un regard sensible, poétique, décalé…

Il s’agit de projets sur notre environnement (urbain, naturel, rural….), notre cadre de vie, qui interrogent cet espace (du) commun, la place et l’expression du citoyen – habitant…

L’Atelline accueille des projets aux esthétiques diverses. Elle prête attention au renouvellement des formes et des écritures, à leur inscription dans l’espace public (comprenant aussi des lieux non dédiés) et intégrant un rapport particulier entre le spectateur et la forme représentée.

L'Atelline met à disposition ses locaux et prend en charge le repas et l’hébergement des équipes accueillies. Un soutien financier à la production peut être apporté à la compagnie. 

Selon les besoins, l'Atelline propose 3 types d'accompagnement :

  • artistique : sur l'écriture, la mise en scène, le travail d'acteur, un regard extérieur...
  • technique : régie, lumière, son, construction de décor, costumes....
  • administratif : règlementation juridique, sociale et fiscale, budgets et subventions, conseils en matière de production, diffusion, communication...   


A la demande des compagnies, des sorties d’Atelline peuvent être organisées afin de tester les étapes de travail et  les confronter à l'espace public, au public et éventuellement aux professionnels. 

Dossier de candidature

- note d'intention, de mise en scène, synopsis, textes, visuels…

- distribution, collaborations, CV de l'équipe artistique

- budget prévisionnel de production, partenaires (coproducteurs, résidences) en négociation et confirmés (préciser)

- parcours artistique de la compagnie

Période : de janvier à juin 2015

 

Date limite de dépôt des dossiers : Le 16 juin 2014

 

Informations et demande du formulaire de candidature : http://minilien.fr/a0o54g


Commentaires

Votre commentaire