Rakotondrabe Roland a dit…   publié le 30/09/2013


Rakotondrabe Roland a dit…

Arts & cultures : Rajery et la cité des marmots en concert à Aubervilliers et Epinay-sur-seine (France).

 

Jeudi 6 juin, à l’invitation de l’Association Villes des Musiques du Monde, je me suis rendu à Aubervilliers pour assister à un concert de Rajery. Curieusement, l’endroit indiqué est le centre commercial le Millénaire en bordure de seine à Aubervilliers, à deux pas de la Villette; lieu au demeurant insolite, pour un spectacle intitulé Opéra Marmots et griots, mais qui en fait s’avère judicieux du fait même du public visé; un bienfait pour la découverte des musiques du monde et la démocratisation de la culture.

A peine débarqué de la navette fluviale qui m’y a emmené, c’est dans cet immense temple de la consommation que m’accueille Charlotte Le Gall, chargé de communication de l’Association. Cette association organise chaque année de mi-octobre à mi-novembre un festival de spectacles vivants avec dix-huit communes de Seine St Denis, mais a également initié un projet, la cité des Marmots, un espace d’éveil, d’apprentissage et de représentation des musiques du monde, depuis 2012.

Durant l’année scolaire, les élèves des écoles d’Epinay sur Seine, Aubervlliers, Stains, Pierrefitte sur Seine, Villetaneuse, Saint Denis et La Courneuve, sous la direction de leurs enseignants et d’intervenants musiciens (Dumistes) les enfants de CE2, CM1 et CM2 travaillent d’arrache-pied dans des ateliers chants et apprennent les mélodies de l’artiste sollicité par La cité des marmots. Depuis deux ans, l’ artiste choisi n’est ni plus ni moins que notre Rajery avec son dernier album « Tantsaha ».

C’est ainsi que deux concerts ont étés organisés le 1er juin dans une salle de spectacle d’Epinay sur seine et le 6 Juin au centre commercial Millenaire d’Aubervilliers.

C’est au milieu des magasins et parmi les clients du centre commercial, enchantés par cet intermède musical inattendu, qu’à 18H30 précise, comme indiqué, commence le spectacle. Juchés au dernier étage de la galerie commerciale, Rajery et ses musiciens Ratax, Fefy et Dida, entonnent les premières notes de «Tantsaha » ; en contrebas, alignés sur les escalators arrêtés pour la circonstance, 325 marmots reprennent en chœur les paroles en malagasy devant leurs parents et les clients du magasin médusés !

Les voix cristallines de ces gamins d’une dizaine d’années, résonnent comme celles des anges ; de temps en temps, entre deux chansons, Rajery lance un « ça va ? » auquel les enfants, d’une seule voix, répondent par l’affirmative…

Ici ou là, une maman émue, essuie une larme, d’autres applaudissent à tout va, fières de leur progéniture ! La prestation des marmots est largement appréciée et ovationnée à juste titre.

Quelqu’un a dit un jour que les enfants ont des dons innés pour les langues. Force est de constater, à la surprise générale, que ceux-là ont vraiment assimilé, sans oublier  la prononciation et l’intonation de notre belle langue malagasy.

Pendant une heure, se succèdent tout le répertoire de « Tantsaha » et quelques classiques comme le fameux Mifankatiava (Aimez-vous, tout un symbole). A l’issue du concert, tous les enfants réunis sur l’esplanade du centre ovationnent l’artiste en hurlant son nom « Rajery ! Rajery ! »

Une chose est certaine, Madagascar a été mise à l’honneur et on ne peut que saluer l’initiative de L’Association Villes des Musiques du Monde, et surtout le travail des enseignants et des musiciens intervenants.

Source : Radio "le cœur et la voix de Madagascar radio mada" à Bordeaux, par R.R

Liens utiles : 

www.villesdesmusiquesdumonde.com

http://is.gd/citedesmarmots

 


Commentaires

Votre commentaire