Les slameurs ont dit…   publié le 23/12/2013


Les slameurs ont dit…

Quelques témoignages que l’équipe du CRAAM a recueilli ici et là dans les coulisses, dans les salles de spectacle, dans la rue… durant le Slam National.

Tagman Namgat d’Antananarivo

Le slam est un instant de liberté d'expression, qui permet, sans musique, ni costume ou accessoire, au slameur de prendre la parole pour dire un texte de sa création, face à un jury choisi au hasard dans le public qui lui offrira une note dite de coeur. Marc Smith (entrepreneur en bâtiment et poète) a lancé ce mouvement visant à rendre la poésie vivante et accessible à Chicago dans les années 80. 
L'objectif du slam? Donner la parole à tous en soutenant la créativité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caporal de Diego

Quand on est jeune, on écrit des poèmes, on refait le monde, on l’imagine et puis après…on s’adapte, on rentre dans le rang….ou bien on met en œuvre ce qu’on a dit et écrit pour le slam.  La poésie ça se pratique, ça vous forme, vous travaille et ça se travaille. Le public ne se trompe donc pas en plébiscitant, non seulement de fabuleux poètes, mais aussi de belles personnes qui participent à la vie leur communauté et ont appris, scène après scène, saison après saison, quatrain après quatrain, à  la représenter dignement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

System-D d’Antananarivo (ex-champion en titre duSlam National)

Le slam a permis de démocratiser la poésie, de ramener la poésie vers les jeunes, dans les marchés, dans la rue, dans les bars, vers le bas peuple etc. Le Rap et le slam sont proches, mais dans la pratique et dans les origines ce ne sont pas forcément la même chose. Contrairement à certains qui confinent le slam à un effet de mode, le slam est bien vivant et en expansion à Madagascar à travers le Slam National.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Devine qui de Tamatave

Les performances des slameurs, à la hauteur du concours, étaient à la fois virulentes, animées, mais aussi personnelles, touchantes, et interpellent sur la réalité du monde dans laquelle ils vivent. Toutefois, on a remarqué que les performances de cette année ont accordé une place importante à la comédie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Myaina d’Antsirabe (lauréat du Slam National 2013)

C’était un événement riche en rencontres et en échanges.  J’ai remarqué que le niveau des participants augmente d’année en année. Le slam commence à avoir sa place à Madagascar. Je ne trouve pas le mot pour décrire l’immense honneur de représenter Madagascar lors des compétitions internationales. Un grand merci aux organisateurs qui ont fait de ce rêve une réalité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Iokanaan (invité d’honneur du Slam National)

Les performeurs malgaches  ont surtout rendu hommage au Slam, cet art oratoire qui caractérise ce qu’ils sont. Mais ils ont aussi montré que conscients du monde qui les entoure, ils utilisent leurs plumes pour dénoncer, interpeller, faire réagir le public à leur façon. Touchant à la fois les réalités sociales et politiques, ils parlent parfois dans leurs textes des injustices qui sévissent à Madagascar. De la pauvreté chronique de leur  peuple et de l’indifférence des uns et des autres face à tout cela.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gad Bensalem président de Madagaslam

Nous adressons nos vifs  remerciements aux partenaires, aux slameurs, aux différents artistes, aux artistes différents, au public, aux médias, aux passants, aux critiques... aux "arrivés-là-par-hasard"... à tous et à toutes, merci du fond de la Poésie. Le Slam National 2013 est un franc succès, surtout artistiquement. Nous avons pu réunir, grâce à vous, les meilleurs performeurs de Madagascar à Antananarivo. Madagaslam s'engage à faire mieux l'année prochaine avec plus de tournois et de scènes ouvertes... Vivement le la 5e édition, on croise les doigts !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le plus important, à présent, c'est de trouver les moyens pour envoyer notre Champion 2013 à la Coupe du monde et un représentant de notre équipe championne à la Coupe de la ligue france de Slam-poésie l'année prochaine. A vos marques, prêts? Partez! Vive le slam…

 

Plus d’infos :  FACEBOOK / MADAGASLAM

 

Pour découvrir plus d’artistes en littérature : ANNUAIRE ARTISTES / LITTERATURE


Commentaires

Votre commentaire