Madajazzcar, à ses origines…   publié le 31/10/2014


Madajazzcar, à ses origines…

24 éditions pour Madajazzcar, histoire de rencontres, de partage et d’émotions !

Saviez vous que......... les origines du Festival International Madajazzcar remontent à octobre 1988, date à laquelle un club de jazz est créé au sein de l’Alliance Française de Tananarive (AFT), à l’initiative d’un trio de jeunes médecins malgaches passionnés de jazz : Dr Allain Razakatiana, Dr Bruno Razafindrakoto et Dr Henri Rakotondrabe.

Ils seront rejoints en 1989 par le regretté Dr Hervé Razakaboana, lequel fut également Président du Jazz Club de l’AFT. La fondation de ce Jazz Club de l’AFT est l’étape qui va, en quelque sorte, sceller définitivement la relance du jazz malgache, lequel comptait déjà des décennies d’existence et de créativité, ayant contribué à faire de Madagascar l’un des premiers pays africain, avec l’Afrique du Sud et le Cameroun, à disposer d’une scène jazz dynamique et de musiciens talentueux.

Sous l’égide de l’AFT et de son directeur Pierre Tissot, lequel s’est beaucoup investi dans la promotion du jazz malgache, et en particulier dans la création d’un festival local, celui-ci voit le jour dès 1989 et fait ses premiers pas sous le nom de « Jazz à Tana », puis de « Jazz à Mada » l’année suivante. L’événement annuel subira une brève interruption en 1991. A sa reprise, il sera définitivement baptisé « festival international Madajazzcar ». C’est sous cette dénomination, tirée à la fois d’une composition du pianiste de jazz Arly Rajaobelina et du titre d’un 33 tours rassemblant des compositions du clarinettiste Arnaud Razafy, que le festival bâtira sa renommée tant nationale qu’internationale.
 

Le comité d’organisation


A partir de 1992, le festival international Madajazzcar accueille tous les ans, outre les grands noms du jazz de la Grande Île une pléiade de musiciens de renommée internationale venus des Etats-Unis et de plusieurs pays d'Europe comme la France, la Suisse et l'Allemagne, mais également d'Afrique et d'Asie, sans oublier les groupes issus de la scène régionale (Maurice, La Réunion), avec un nombre croissant de pays et groupes participants.

En 2001, le Comité d’organisation du festival international Madajazzcar a un nouveau président, en la personne de Désiré Razafindrazaka. Fort d’une grande expérience dans le secteur du jazz, au niveau international, et dans le domaine culturel, pour avoir été, notamment, collaborateur pour les revues spécialisées « Jazz Hot » et « Trad’ Magazine », et au festival Nancy Jazz Pulsations (NJP), il va donner une nouvelle impulsion à Madajazzcar.

Pour l’épauler dans sa mission, plusieurs personnalités issues du monde culturel et artistique siègent également à ses côtés : Dr Allain Razakatiana, vice-président et co-fondateur du festival, Bi Rabeson et Haja Ravaloson – ces deux derniers étant chacun issu d’illustres lignées de musiciens malgaches – et rejoints plus tard par Nirina Rajaonarivo et Jacky Ranarison. Le Festival sera ainsi repensé dans son ensemble, passant d’une durée de 1 mois à 10 jours intensifs, avec un renforcement de la dimension internationale, la valorisation du patrimoine artistique national, et une professionnalisation de l'équipe technique et de la communication.

C’est ainsi que depuis sa création, le festival a vu la participation de prestigieux noms du jazz comme: African Jazz Pioneers / Soweto Strings Quartet / Babu (Afrique du Sud) / Susan Weinert / Freytag / Tambour / Marcus Türk / TalkingHorns / Triosphere / Leni Stern / Tuomi / YakouTribe / Furiopolis (Allemagne) / Nelson Veras / Trio Esperança / Irio de Paula / Mônica Passos (Brésil) / Etienne Mbappé & Su La Také (Cameroun) / Habana Sax (Cuba) / Didier Lockwood / Eric Le Lann / François Jeanneau / André Jaume / Henri Texier / Olivier Hutman / Sixun / Louis Winsberg / Monkomarok / Nouveau Trio Gitan / Nicolas Folmer / Jean-Michel Kadjan / Jean-Marie / Philippe Florentin / Didier Sustrac / Mariannick Saint-Céran / Jean-Jacques Milteau / Jean-Loup Feltz Quartet / Mad Ar Gast Quartet / Elios et Boulou Ferré / Michel Portal / Thierry Robin / Pierre Levy / Salque/Peirani (France) / Emmanuel Gomado (Ghana) / Céline Bonacina / Jozefinn’ / MeddyGerville / Pat Poésie / Ti Bleu Maloya Blues / Zambavil (Ile de La Réunion) / Eric Triton / Linley Marthe / Segazz Quartet (Ile Maurice) / Omri Mor (Israël) / Duo Christian Meyer et Maxx Furian (Italie) / Sadao Watanabe / Takahiro Shimisu/Gyohei Zaitsu (Japon) / Mario Canonge (La Martinique) / Birakoyé Fainké dit B (Mali) / Baccar Acoustic (Mayotte) / Frode Kjekstad / Oyvind Nypan / Häkon Berre (Norvège) / Marc Perrenoud Trio / Daniel Humair / Alessandro d’Episcopo / Them Doodoo Chasers / Fossa B / Mat-Up / Sandro Schneebeli / NK Music / By-Spiel Project (Suisse) / Rhoda Scott / Hal Singer / Boney Fields / Sylvia Howard / Michele Hendricks / Katy Roberts / Ronald Baker / Gilda Solve / Manda Jinn / Ozomatli / Bobby Rangell / Fikira / Jeff Gardner / Newsome/Sewell/Harris Blues trio / Sarah Morrow / Four Roses (USA) / sans oublier les Malgaches expatriés tels que :Nivo et Serge Rahoerson / Del Rabenja / Harly Rajaobelina / Lalao et Jeannot Rabeson / TahinaRahary / Joël Rakotomamonjy / Andry Ravaloson / Rabary Rabeson / Dera Mahay / Sylvin Marc / Tony Rabeson / Jaky Andrianjaka / Bara Ravaloson …

Plus d’infos sur :

www.madajazzcar.mg

 


Commentaires

Votre commentaire


Autres ARTICLES

Tous les articles