Le reggae : origines et histoire de ce genre musical   publié le 30/06/2015


Le reggae : origines et histoire de ce genre musical

Qui dit reggae pense dreadlocks, culte rasta et non-violence. Mais cette musique, née en Jamaïque dans les années 1960, va bien au-delà de ces clichés

Fruit d'un vaste métissage, la plus populaire des musiques jamaïcaines continue d'évoluer et d'étendre son influence de par le monde.

Des origines métissées

Le reggae apparu en Jamaïque à la fin des années 1960 est le résultat de nombreuses rencontres et de métissages.

Il dérive de musiques jamaïcaines comme le Ska et le Rocksteady mais plonge ses racines dans les musiques traditionnelles caribéennes telles que le Mento et le Calypso et les musiques africaines importées en Jamaïque par les esclaves.

Ce style musical a aussi été influencé par la musique américaine de type Rythm'n blues, Jazz et Soul music, alors très en vogue sur l'île.

Une étymologie incertaine

L'étymologie du mot "reggae" est incertaine. Il dériverait de l'anglais regular people ("gens du peuple") ou de raggedy ("déguenillé"). D'autres sources indiquent qu'il vient de l'argot jamaïcain streggae ("femme facile").

Ce qui est sûr, c'est que le terme de reggae a été utilisé pour la première fois dans la chanson Do the reggae écrite en 1968 par Toots, leader du groupe The Maytals. La petite vidéo ci-dessous vous permettra de découvrir cette chanson considérée comme l'acte de naissance de ce genre musical.

Moyen d'expression de la population noire et des ghettos, ce genre musical était dès sa origine porteuse d'un message politique et religieux : le rastafarisme.

Il s'agit d'un courant mystique prêchant le retour en Afrique de tous les descendants d'esclaves disséminés sur le continent américain et situant la terre promise des Noirs africains en Éthiopie.

Un succès international

Si le reggae a fait le tour du monde, c'est bien sûr grâce à Bob Marley qui a été et demeure son principal ambassadeur bien au-delà des frontières de la Jamaïque.

Même après avoir connu un succès fulgurant, à partir de 1973, Bob Marley continua à prôner la philosophie rasta dans ses chansons, affirmant : "La musique est la religion et la religion la musique. Le reggae est une communication, la communication la plus douce".

En 1974, Eric Clapton se classa au sommet des hit-parades avec une reprise de "I Shot the Sheriff". A la même période, Keith Richards guitariste des Rolling Stones affiche ouvertement sa passion pour le reggae et les Clash, pourtant représentants de la scène punk londonienne, incorporent dans leur musique des éléments rythmiques de ce style.

En 1975, le succès du film The Harder They Come permit une percée de cette musique aux Etats-Unis. La bande-originale avait été composée par le chanteur Jimmy Cliff, qui tenait aussi le rôle principal du film.

Une influence encore vivace

Aujourd'hui, de nombreux styles musicaux s'inspirent du reggae et poursuivent son métissage à travers le monde.

Sachez aussi que le Reggae Sun Ska Festival, le plus grand festival français de Reggae s'ouvrira prochainement près de Bordeaux, au coeur du Domaine Universitaire de Pessac - Talence – Gradignan, pour 4 jours de musique (du 31 juillet au 3 août 2014). Plus d'informations sur le site :

Source : www.gralon.net

 

Plus d’infos : www.reggae.fr www.reggaesunka.com


Commentaires

  • Par : razafisonpascal@gmail.com, 2015-07-03 08:27:01

    velona ny reggea malagasy, reggae music malagasy is alive, give thanx fi di proters, massive all crew, nuff nuff raspect! rastafarI!!!

Votre commentaire


Autres ARTICLES

Tous les articles