Le recyclage artistique   publié le 06/10/2015


Le recyclage artistique

Depuis toujours, l’être humain utilise différents matériaux de son environnement pour réaliser des créations artistiques (bois, os, pierre, pigments etc.).

Au cours des dernières décennies, notre environnement à considérablement changé. De nouvelles matières font partie de notre quotidien et sont à notre disposition pour nos créations artistiques contemporaines. Inspiré par la nature, mon travail consiste à réutiliser et transformer nos déchets en plastique sous forme d'oeuvres fleuries, animales, décoratives tout en gardant un esprit  ludique, pratique et poétique. 

Le recyclage artistique est une forme assez récente d’art contemporain, utilisant des matériaux ou des objets recyclés dans leurs créations plutôt que des matériaux neufs. Beaucoup plus écologique que l’idée, très commerciale, du « scrapbooking », l’art recyclé propose souvent une réflexion sur nos modes de consommation et offre des produits plus écologiques et réfléchis. Il s’agit donc de réutiliser un matériel par le recyclage, la récupération et la revalorisation, pour lui donner une nouvelle vie.


Toutes sortes d’objets sont ainsi créés, telles que les Boîtes de la paix. Faites en Estrie, ce sont de petits meubles construits à partir de boîtes de pin ayant servi au transport de munitions par l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam, et qui étaient éliminées par millions avant ce projet.

                                                                               
Présenté par le site L’Age de l’aluminium, des artisans de pays défavorisés tels que Cuba, Bahia et le Sénégal, utilisent des matières premières qui sont réutilisées pour fabriquer des objets usuels. L’aluminium, qui est malléable, facile à fondre et à travailler, est ainsi récupéré pour faire des voitures jouets, des cadres, des mallettes, et une foule d’autres objets facilement commercialisables dans leurs marchés locaux.


Des artistes créent aussi des œuvres d’art en réutilisant des métaux, du plastique, des circuits informatiques… des «déchets recyclés» tel qu’ils le disent si bien. À voir, les œuvres présentées par Recycl’Art lors d’une série d’expositions en France. Les musées d’ici ont aussi de plus en plus de place pour l’art recyclé. 


Des objets de consommation courante sont aussi créés dans cette mentalité, tel que les lampes par Organic Design. Créant dans leur atelier situé en Estrie, chaque modèle ou série est unique et adaptée au matériau récupéré choisi. Utilisant du bois, du granit, des métaux, du pyrex ou des bouteilles de verre, tous recyclés, ils créent des lampes très jolies et originales. De plus, ils utilisent des produits de finition naturels, et encouragent par partenariat des fournisseurs locaux. Aussi, des événements tels que le salon des Métiers d’art du Québec et le souk@sat présentent souvent des artisans québécois écologiques qui proposent de belles créations.


Ainsi, il est possible de créer et de se procurer de beaux produits qui respectent l’environnement. Beaucoup d’autres artisans du Québec et d’ailleurs offrent des produits très intéressants faits à partir de matériaux recyclés. Internet est d’ailleurs une source inépuisable d’informations sur ces différents créateurs. De la sorte, on reprend et on transforme des matières, qui deviennent des objets d’affirmation, symboles de notre culture en évolution. Prenant parfois une dimension politique et dénonciatrice, l’art recyclé veut faire réagir, mais surtout faire bouger les choses. Et on peut facilement y participer en encourageant ces créateurs ou en créant soi-même nos objets d’art recyclés.

Source : new-ecodesign.blogspot.com 

NB : les œuvres d’art public installées à la buvette de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines ont été réalisées à partir de matériaux de récupération.


Commentaires

Votre commentaire


Autres ARTICLES

Tous les articles