AMBI : une artiste plasticienne malgache au « Consul’art »   publié le 29/05/2015


AMBI : une artiste plasticienne malgache au « Consul’art  »

Fort de ses expériences, Ambinintsoa Andriankajarivelo alias Ambi a été sollicitée pour représenter Madagascar à l’exposition « Consul’art » à la Maison de l’Artisanat et des Métiers d’Art à Marseille.

Ces dernières années, Marseille s’est positionné comme une plate-forme incontournable sur l'échiquier international.   C'est pour rendre hommage à ce rayonnement international et pour porter un éclairage tout particulier sur le dynamisme des relations internationales de la Ville de Marseille, que la Maison de l'Artisanat et des Métiers d'Art accueille du 12 juin au 18 juillet la 3e édition de l'exposition intitulée « Consul'Art », dont le concept consiste à présenter des œuvres artistiques et artisanales des pays étrangers représentés à Marseille, avec 71 représentations consulaires. Ambi, artiste plasticienne malgache a eu l’opportunité de représenter fièrement son pays  Madagascar à travers cette exposition.

Ambi en quelques lignes…

D’origine malgache, Ambi vit et travaille en France entre Marseille et Aix- en- Provence. Après un Baccalauréat littéraire à Madagascar, elle obtient en France à l’Université de Provence d’Aix-en-Provence un Master 2 d’arts plastiques.  Entre 2005 et 2008, elle participe à de nombreuses expositions collectives dans les galeries Artonef, Bercker (Aix-en-Provence), Esp’Arts, Espace Culture (Marseille)... Elle présente en juin 2013 sa première exposition personnelle à la Galerie Vincent Bercker à Aix-en-Provence. Dans le cadre d’une commande pour Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture, elle montre une série d’œuvres récentes sur papier Antemoro de Madagascar.

Passionnée de matières

Selon Ambi, la découverte des arts plastiques, forme d’art contemporain, est concomitante à la prise de conscience d’une déchirure culturelle personnelle mais aussi à la découverte gourmande d’un nouvel univers existentiel. « Cette rencontre inattendue et édifiante avec les arts plastiques  m’a donné  ?  sans que je la lui demande  ?  une nouvelle raison de vivre et, surtout, une nouvelle manière de percevoir la vie, et la vie dans la matière qui m’environnait. », confie-t-elle.

Sa rencontre avec les Arts Plastiques ne fut pas si fortuite que cela. « Du travail manuel en passant par l’artisanat populaire, la plasticité des matières m’a fait franchir, en même temps que l’océan immense, le grand pas qui mène à l’Art».

Ambi a une grande expérience de la manipulation des matières. « A Madagascar, indépendamment des activités féminines quotidiennes que sont la cuisine, la couture et la coiffure, je pratiquais l’agriculture sur brûlis, je tressais des nattes et des cordes en fibre de sisal » explique-t-elle.

Car Ambi affectionne un intérêt particulier pour les matières comme le papier Antemoro.  Elle aime jouer sur la dualité du papier Antemoro comme support à la création, espace à explorer et comme papiers d’identité indispensables et vitaux pour les étrangers.

Plus d’infos :  www.maisondeartisanat.org

 

www.isart-galerie.mg


Commentaires

Votre commentaire