Le MiM / Made in Malagasy présent sur l’Ethical Fashion Show / Paris   publié le 30/09/2013


Le MiM / Made in Malagasy présent sur l’Ethical Fashion Show / Paris

 

Coco Masombika, Ndimby Rakotomalala, Stephaina, Zo Artiss, quatre créateurs malgaches de renom, qui, en 2011, ont participé au programme NU / Naturellement Urbain (« appui à la filière design de mode »), ont été invités à participer à l’édition 2012 d’Ethical Fashion Show (EFS), le salon incontournable de la mode éthique, au Carrousel du Louvre, à Paris (France) du 6 au 9 septembre dernier.


L’EFS, créé en 2004, fait figure de pionnier dans le domaine de la mode éthique, porteuse de sens et éco-responsable où créateurs venus de part et d’autre du monde se croisent, (s’) exhibent, défilent et débattent. Isabelle Quéhé, la fondatrice du salon qui nous a invités entend par mode éthique : une mode tendance, créative, respectueuse de l'homme, de l'environnement et des précieux savoir-faire qui font la richesse de chaque culture, explique Ndimby Rakotomalala. Les défilés, conférences et espaces d'exposition parmi lesquels le stand MiM a eu un franc succès, nous ont permis de nous faire connaître, de nouer contact avec des distributeurs, de rencontrer d’autres créateurs inscrits dans une même démarche que nous et de rencontrer la presse, ajoute Coco Masombika.

Au carrousel du Louvre, élégant écrin pour l’éthique, l’énergie créative malgache a été très remarquée, notamment grâce à son sens impressionnant de la récupération, son intelligence avec les matières dites « disqualifiées » : des robes brodées de fils dorés (bobines de vieux postes de radio) de Coco Masombika, des créations patchwork à l’allure chic écolo de Ndimby Rakotomalala, des chaussures à plateformes vertigineuses fabriquées à partir de cornes de zébu et de chutes de bois de Stephaina, sans oublier les mille et un tissages de Zo Artiss …

C’était un honneur de surprendre les visiteurs avec mes créations, de démontrer que Madagascar recèle de trésors naturels. Si les créateurs malgaches ont leur place sur la scène internationale, ils sont, c’est vrai, étrangement absents ces dernières années. Pourtant on existe ! Et aujourd’hui, je suis plus motivée que jamais de percer dans ce métier et aller encore plus loin, toujours dans la perspective d’une mode éthique et responsable, confie Stéphaina.

 

La mode fait rêver, suscite le désir grâce à sa créativité et son glamour. L’industrie de la mode, à l’échelle globale, est un énorme marché et une puissance économique générant richesses et emplois certes, mais aussi désillusions et concurrence farouche. Si la mode éthique malgache veut s’affirmer coûte que coûte, et si la participation des stylistes malgaches à l’EFS est considérée comme l’une des suites logiques de NU / Naturellement Urbain initié par le projet de coopération franco-malgache Art Mada 2, le chemin va être long pour les créateurs de la Grande Île.  Un chemin qui passera par leur ferme volonté à se structurer, à travailler ensemble et à être extrêmement exigeants sur la qualité de leurs produits. Une bonne chose pour eux : la belle collaboration nouée avec l’entreprise de confection textile Socota basée à Antsirabe (180 km d’Antananarivo) qui a prêté mains et conseils forts à la réalisation de leurs travaux.

L’EFS a été une belle opportunité pour ces quatre créateurs de présenter leurs créations et leur savoir-faire aux professionnels européens de la mode et à la presse internationale, d’approcher de nouveaux marchés et de renforcer leur légitimité en tant que créateurs éthiques. On attend des nouvelles ! 


Liens :

http://www.neo-planete.com/2012/09/24/ethical-fashion-show-mode-ethique/6/

http://citizenluxury.com/content/de-retour-de-l%E2%80%99ethical-fashion-show

http://www.criticalfashion.it/

http://www.hellocoton.fr/to/pKgb#http://dressingethique.wordpress.com/2012/09/09/ethical-fashion-show-comme-si-vous-y-etiez/


Défilé EFS d’inauguration 

Défilé EFS de clôture

 


Commentaires

Votre commentaire