Teta   publié le 30/09/2013


Teta

L'Artiste écologiste de grosse pointure d’ici ou d’ailleurs.

L'Artiste écologiste de grosse pointure d’ici ou d’ailleurs. Teta et son groupe continuent de porter haut les couleurs de la Grande Ile avec sa guitare à la main et sa musique.
Sous notre micro, l’artiste nous fait part de son amour pour son art et de ses penchants écologistes.

Que représente la musique à vos yeux ?

La musique représente beaucoup plus que ce que l’on pense. C’est un art à part entière orné d’amour et de passion, et ma musique, dans ce sens, va plus du côté « amour ».


Par « amour », qu’entendez-vous ?

Aimer ne relève pas du fait d'adorer uniquement, mais fait également appel à la production et à la transcription de cet art par des faits palpables, tels que cette musique.
D’ailleurs, je pourrais la comparer même à cette généreuse nature que sans cesse, nous détruisons.


Pouvez-vous nous parler de votre chanson préférée, celle dont vous êtes le plus satisfait, et nous expliquer pourquoi ?

Le morceau qui me satisfait le plus est Tontolo iainana. Un titre reflétant beaucoup plus la beauté de la nature que ses souffrances. C’est un titre qui m’inspire beaucoup également de par sa structure et son arrangement. Mais je puise aussi mon inspiration à travers mon vécu.


Selon vous, quelle devrait être la mission d’un musicien ?

Il n’est pas tellement évident de parler de mission à mon avis. Mais je dirais plutôt qu’être artiste revient à partager, à transmettre et à diffuser, sinon rien. De plus, dans cette visée, puisque de là où je viens, l’on ne rencontre pas tellement de structures ou d’écoles de musique, si je puis dire. Mais vous parlez de mission, celle que je me suis fixée est, entre autres, la mise en place d‘un organisme se rapportant à ce partage.

 


Commentaires

Votre commentaire