Fanaiky, abonné incontestable du jazz   publié le 03/10/2013


Fanaiky, abonné incontestable du jazz

Un festival plein d’ardeurs et de talents émergents

« Je viens d’une famille de musiciens et moi même dès mon plus jeune âge je faisais déjà partie d’un groupe nommé « Solomiral » dont j’étais le plus jeune. Je n’avais pas plus de neuf ans quand j’avais commencé à jouer de la guitare. J’ai joué presque de tout, de l’acoustique, du classique en prenant exemple sur mes aînées. A l’époque la plupart des membres du groupe jouait de la guitare. Vers 1985, les guitaristes du groupe étaient beaucoup plus nombreux que ce soit dans la famille ou dans le monde musical. A partir de là, la guitare basse a pris une place importante dans ma carrière en tant que musicien. Joué de la guitare basse s’est renforcé avec la rencontre avec Tôty. Et depuis cela est devenue une passion »

« Le festival madajazzcar est à sa 24èmé édition et je dois dire que son évolution a été plus que remarquable. En ces 24 ans d’existence, je n’ai pas participé qu’à seulement deux éditions, si je ne me trompe pas. C’est un festival plein d’ardeurs et de talents émergents. Il essai toujours de relever le défi et de mettre la barre un peu plus haut. Au niveau du public, de plus en plus de jeunes s’y intéressent. Le jazz n’est pas forcément un genre que la plupart des gens apprécient. Depuis une dizaine d’années maintenant c’est une autre relève de public et surtout de musiciens qui se trouvent sur le marché culturel du jazz.» « La tournée durant madajazzcar 24ème édition est une occasion de faire découvrir les musiciens aux mélomanes des provinces. L’effort du comité d’organisation se fait sentir aussi dans ces genres de prestation, les tournées en province, mises à part les spectacles dans les lieux publics, pour partager ce genre de musique, un public qui y trouve chacun sa part. »
Randrianarivony Lucie

Commentaires

Votre commentaire