Kata ! Kata ! Focus mode et stylisme   publié le 16/02/2015


Kata ! Kata !  Focus mode et stylisme

Rina Ralay Ranaivo, chargé d’animation culturelle au sein de l’Institut français de Madagascar (IFM) nous dresse ici un tour d’horizon sur ces temps forts autour de la mode, du stylisme, du design et du textile.

Kata ! Kata !  L’événement dédié à la mode et au stylisme made by malagasy a connu un franc succès les 12, 13,14 février dernier. Retour sur la raison d’être du projet et le bilan des activités...

D’où est née la volonté d’organiser un focus mode?

Nous avons reçu des demandes de programmation à l’IFM à la même période de la part de différents stylistes, des demandes de présentation / diffusion de leurs travaux.  L’idée nous est venue  alors de créer  une plateforme pour rassembler et fédérer ces diverses propositions. Parallèlement, nous avions eu la nostalgie de l’événement Créateurs Créatures créé il y a une dizaine d'années et organisé en collaboration avec quelques professionnels du métier. Ce fut un événement marquant et décisif dans la carrière des stylistes comme Ndimby, Sousou, Vida...; cette génération de créateurs que nous connaissons aujourd'hui. L’idée fut alors de créer un événement dans ce même esprit, Kata ! Kata !  un tremplin, un focus, un moment de rencontre entre des stylistes et le public autour de propitiations esthétiques. Cela a été une vraie réussite !

Dans quels objectifs ?

Nous avons imaginé trois rendez-vous différents et consécutifs : un soir pour faire la fête, boire, écouter de la musique et apprécier une collection en même temps celle de Lalassou, puis un autre plus « cérémonial » avec Sousou qui célèbre ou plutôt retrace son parcours professionnel en 10 ans de stylisme, enfin, un troisième rendez-vous beaucoup plus collectif dans un esprit de « découvertes », de « tremplin » pour des stylistes émergents formés par le styliste Ndimby. L'objectif était  donc de mélanger le plaisir, les propositions, mobiliser un public autour de quelque chose de « léger », « visuel », « attractif » et « festif» qui plus est.

 

 

Vos impressions sur le déroulement des rendez-vous ?

Tout n'a pas réellement fonctionné comme on l’espérait puisqu' à la base il est devenu de plus en plus compliqué de fédérer des personnes / acteurs autour d'un projet, d'un concept ou d'un but commun. Que ce soit les professionnels, que ce soit le public..., tout est compliqué dans ce pays, encore plus en ce moment. Le désir est absent. L'attitude n'est plus là, elle n'est plus réellement animée par des envies, des soucis de bien faire et de susciter un intérêt, d'exister, de vivre, de profiter ou de sublimer l'instant présent ....  Enfin, certains aspects de l'événement ont été tout de même positifs puisqu'un public s'est tout de même déplacé pour voir les défilés.

 

 

Vos impressions sur la filière mode à Madagascar ?

Il n'y a pas de filière, il n'y a pas de mode.  Il existe un tout autre schéma fait d’individualités qui font des propositions. On en est à ce stade. Les collaborations entre les milieux qui concernent et qui peuvent / doivent concerner la mode sont timides, fragiles, parfois inexistants ! Dans un pays où il existe de l'artisanat, de la main d'œuvre, des matières, des entreprises qui fabriquent du textile, des créateurs..., tout est à faire, à construire à partir des potentiels qui peuvent exister. Enfin, la complaisance générale et généralisée tue l'émergence d'un vrai milieu professionnel de la mode ou d'une vraie filière.

D’après vous comment se fait-il qu’il n’y a presque quasiment pas d’événements comme

Kata Kata ! qui puisse contribuer à la promotion du secteur mode à Madagascar ?

Tout vient du  manque d’intérêt de la part du collectif, des professionnels du secteur, à structurer leur propre « filière ». Une filière tient parce que c'est une chaîne de personnes, d'engagements et d'intérêts. Elle n'existe pas quand ces éléments manquent. 

Quels pourraient être les solutions à long terme pour mieux structurer le secteur mode malgache ?

Je dirais juste l'engagement et la capacité de travailler ensemble sont des solutions efficaces.

A découvrir :Annuaire des stylistes malgaches


Commentaires

Votre commentaire