Temandrota : des sculptures peintes ou peintures sculptées ?   publié le 31/03/2015


Temandrota : des sculptures peintes ou peintures sculptées ?

A mi-chemin entre la peinture et la sculpture, les œuvres de Temandrota sont faites d’assemblage des matériaux de récupération (tôles, fibres, boue, boîte de lait…) pour représenter ou décrire à travers les motifs, la relation de l’Homme avec son univers.

Après une enfance passée au milieu des chasseurs et des bouviers, et bercée par les traditions ancestrales tandroy du Sud, les arts funéraires, les contes et les mythes, Temandrota s’envole pour la capitale pour y poursuivre ses études. Il a 21 ans et dessine comme il respire. Très vite, ses premières bandes dessinées sont repérées par l’agence de communication Mic-Mac, et son coup de crayon, original et « habité », par des entreprises de tee-shirterie.

 «Je ne suis pas un faiseur d’images, mais un créateur de motifs », aime dire Temandrota. Ses œuvres sont faites d’assemblages de matériaux de récupération aux fortes résonances / symbolismes tandroy : latérite, écorces, bois, lances, tissus/linceuls, bouse de zébu, bouts de métal, calebasses, flotteurs et filets de pêche,… Des œuvres vivantes et audacieuses qui racontent comment des pratiques / croyances traditionnelles malgaches peut surgir le moderne / le contemporain.

Depuis 2005, ses expositions se multiplient et des résidences d’artiste s’ensuivent notamment dans la zone océan Indien, l’Afrique du Sud, ou Allemagne. En mai 2014, Temandrota fait partie des artistes plasticiens malagasy qui ont participé à la 11Biennale de l'Art contemporain africain à Dakar (Sénégal). Il a également présenté ses œuvres lors de l’exposition « Pop-Up Africa featuring Is’ArtGallery » au Gallery of African Art à Londres (Angleterre).

A lire également:« Mandoalika ny ranom-bary » [Tissage de pierre]

 

 Plus d'infosLien vers fiche artiste


Commentaires

Votre commentaire