Si Black Nation m’était conté…   publié le 28/03/2016


Si Black Nation m’était conté…

On connaît surtout Black Nation par ses chansons aux textes militants dont l’inspiration n’est autre qu’un regard critique sur la société actuelle… Le groupe réunionnais est un des invités phares du Fianar Reggae Festival pour cette 4e édition.

Originaire de l’île de La Réunion, Black Nation se produit sur les scènes réunionnaises de reggae roots depuis maintenant quatorze ans. Un groupe atypique formé par un six musiciens : Aka Naphtali (le leader vocal et guitariste rythmique), Ati (claviériste), Dimitri (leader guitare), Florent (batteur), Parice (bassiste) et Mamane (guitariste rythmique).

Passionné de musique reggae et de la culture rastafari depuis toujours, Aka Naphtali a débuté sa carrière musicale en  jouant de la batterie, pour ensuite trouver sa voie dans le chant en tant que choriste du groupe Rasman. Malheureusement, la formation Rasman  n’a pas duré et il a continué l’aventure en solo.

En 2002, il a créé le groupe Black Nation. Aka Naphtali voue sa vie à sa passion pour le reggae, et la lie à une mission spirituelle : « Le reggae est une musique de paix et d’unité, mais, peut aussi dénoncer les méfaits Babylone. » aime-t-il rappeler. Paix, amour, tolérance, respect et de révolution dans la culture rastafari, telles sont les causes qui animent les propos artistiques de Black Nation.

Du reggae roots à l’horizon…

Après de nombreuses années de concerts, et à la demande du public, Black Nation sort en mai 2008 son 1er album "Nout‘Koulers". Certes, une aventure musicale, mais avant tout humaine, qui a débuté grâce au travail de l’association « Vibrations roots » et à l’investissement personnel et généreux de toutes les familles des musiciens.  Avec cet album, Black Nation valorise le reggae roots sous toutes ses formes en se produisant sur l’île de La Réunion, à Mayotte et en France Métropolitaine (Montpellier, Reims, etc…).

 

En 2016, après des représentations à travers tout l’océan Indien, le groupe se produit pour la toute première fois à Madagascar, lors de la 4e  édition du Fianar Reggae Festival qui se tient les 26,27 et 28 mars.

Cette fois, Aka Naphtali est accompagné des musiciens des groupes Eka Zaho et Reggasy. Une symbiose et une complicité qui se sont opérées tout naturellement dès leur première représentation à l’Université d’Antananarivo le 16 mars lors du FIANAR Reggae Festival à l’Université et à l’Insolite Antsirabe le 19 mars dernier.

RatafikArnaud


Commentaires

Votre commentaire