Interactions humaines et artistiques   publié le 18/07/2016


Interactions humaines et artistiques

Quelle relation a-t-on avec les objets ? Parmi les temps forts de la semaine dernière, l’atelier de recherche artistique animé par l’artiste belge Bie Michels.

« Mon projet de recherche artistique consiste  à impulser diverses interactions, celle des artistes entre eux mais aussi et surtout des artistes avec les objets », confie-t-elle.  Pendant l'atelier du  11 juillet, Bie Michels et une dizaine d’artistes et étudiants se sont  questionnés sur la relation de l'homme avec les objets – ceux du quotidien . « Nous avions travaillé avec des objets collectés. Pendant l'atelier, les objets ont été transformés à partir d’improvisations» raconte Naly Randriamahefa, étudiante en Médiation culturelle.   L’atelier consistait à transformer l’objet.  Des  petites transformations qui peuvent complètement changer l'objet: enlever son utilité, son rayonnement, son sens symbolique, son concept,  sa matérialité voire  son existence. L’atelier a également permis d’interagir physiquement avec l'objet: se positionner devant, à coté, en dessus ou en dessous l'objet et essayer de sentir physiquement ses caractères, son poids, sa matière, texture, sa forme, son existence, etc… A la fin de la journée, chaque participant a pu évoquer les sentiments expérimentés ainsi que leur représentation notamment  la  valeur et la signification des objets avant et après transformation.

Pour aller plus loin, Bie Michels a animé un autre atelier le 13 juillet sur un site de fabrication de briques.


Bie Michels en quelques lignes…

Bie Michels est néé en Congo.  Sa démarche artistique a une base anthropologique.  Sa curiosité envers les objets  l’a poussé à essayer de comprendre de quelle façon ils génèrent des valeurs religieuses, sociales, philosophiques et politiques. En 2014, lors de sa première venue à Madagascar,  elle a été frappée par la fabrication de briques. Pour elle, la brique étant un objet universel, a une relation étroite avec la terre. Elle est à la fois la source et celle qui génère les interactions humaines.  

 


Commentaires

Votre commentaire