Collectif Diha’raiky présente « Et nous alors !»   publié le 17/12/2014


Collectif Diha’raiky présente « Et nous alors !»

Huit jeunes mordus de danse se sont retrouvés et ont travaillé durement leur pièce « Et nous alors !» pendant deux ans. A leurs côtés, Bouba de la Cie Malka (France) nous livre ses impressions sur cette pièce, de sa conception à sa présentation.

 

Le Collectif Diha’raiky, une formation de huit danseurs issus des rencontres lors des éditions précédentes du festival de danse Mitsaka,  a eu l’occasion de présenter pour la première fois leur pièce « Et nous alors » durant la 7e édition de ce festival en novembre dernier.

« Nous avons remarqué la belle implication du collectif Diha’raiky  de la conception à la présentation de cette pièce. J’ai pu admirer cette volonté de danser quoi qu’il arrive, cette réelle passion et l’envie d’être là à tout prix.  A cause du délestage, nous avons dû improviser en matière de son et lumière. Ils ont travaillé dur pendant deux ans pour produire cette pièce et ont voulu à tout prix la présenter, quitte à danser sous l’éclairage de nombreux téléphones portables, ce qui a heureusement apporter une magnifique touche à leur présentation », confie leur encadreur artistique Bouba.

Découvrez  à travers la présente vidéo les impressions de Bouba vis-à-vis de cette pièce, et également  son avis sur le rôle  d’un festival de danse comme Mitsaka dans un pays en voie de développement comme Madagascar.

 

 


Commentaires

Votre commentaire