« Tatao » [Abri] par Andry Anjoanina   publié le 27/03/2015


« Tatao » [Abri] par Andry Anjoanina

Assisté par l’étudiant-architecte Andriantsihoarana Finaritra Jonah, Andry Anjoanina a réalisé des sculptures métalliques destinées à offrir un lieu de rencontre, de convivialité, d’étude… un lieu de vie !

 « Lors de la visite du site à aménager, notamment la buvette de la Faculté de Lettres et Sciences humaines, j’étais ahuri par le manque de mobilier pouvant accueillir les étudiants, alors même que certains s’y rendaient pour réviser ! ». L’idée lui est alors venue de créer des œuvres d’art à la fois accessibles et utiles  afin d’offrir un espace convivial ou tout simplement pour bouquiner… et, pourquoi pas, rêver.

Aussi solide que le fer duquel il semble tirer sa force, Andry Anjoanina  se distingue par ses relations privilégiées avec la matière et, plus particulièrement, avec les métaux. En effet, à voir ses œuvres, on a l’imprécision que le fer se plie à sa volonté, que le métal se prête à son jeu, ses expérimentations.

« Le concept Tatao [abri] remonte à 2007. Grâce à ce projet d’Art public durable au cœur de l’Université, j’ai enfin pu le concrétiser », confie-t-il.

Ses sculptures prennent la forme de feuilles perchées sur des supports métalliques en forme de branches et de troncs d’arbres, « une manière de recréer la sérénité, la paix apportée par mère nature ».

A lire également: Andry Anjoanina : art de la ferronnerie ou ferronnerie d’art ?


Commentaires

Votre commentaire