Fianar Reggae Festival : du good vibration à flot !   publié le 28/03/2016


Fianar Reggae Festival : du good vibration à flot !

Redécouvrez avec nous en images la soirée d’ouverture de la 4e édition du Fianar Reggae Festival.

Et hop ! C’est parti pour un tour d’horizon de la première soirée du Fianar Reggae Festival qui se tient les 26,27 et 28 mars à Fianarantsoa. L’Alliance française de Fianarantsoa,  co-organisatrice du festival depuis sa première édition a accueilli hier soir une pléiade de reggaeloman. Pour cette première soirée, place aux artistes locaux comme Jah Roots, Malagasy Vibration, Black Nation de La Réunion accompagné par Eka Zaho, T. Sammy, Reggasy, Lewiky & Voots Kongregation,  mais aussi des groupes venus d’ailleurs comme Wubani Spirit  de Mayotte et Black Nation de La Réunion. Enfin, pour clôturer en beauté la soirée, du Sound System avec Kheman et Kaisar.

Dans l’œil du concert, entre les coulisses et les coups des performances inédites, les groupes de cette première soirée se dévoilent en images.

Avec un reggae des plus profonds et des textes engagés, Jah Roots (à la guitare) donne le coup d’envoi  du festival le poing fermé aux côtés de ses frères militants. « Que la paix règne et que plus personne ne souffre » clame Jah Roots dans ses textes.

Aka Naphtali, leader du groupe Black Nation de La Réunion, accompagné des musiciens des groupes EKA ZAHO lors de cette soirée d’ouverture. Une symbiose et une complicité qui se sont opérées tout naturellement depuis leur première représentation à Antananarivo en passant par la ville d’eaux d’Antsirabe  jusqu’à Fianarantsoa. Sa musique apporte un message de paix, d’amour, de tolérance, de respect et de révolution dans la culture Rastafari.

T.Sammy, le célèbre multi-instrumentiste. Tantôt à la guitare, tantôt au violon, Sammy se démarque du lot par son style vert – jaune – rouge de haut en bas et hors du commun qui plus est ! A travers leur présentation, le groupe a produit un show qui déborde d’énergie.

La bande à Christian, leader du groupe Reggasy,  a joué ses cartes hier pendant la soirée d’ouverture d’hier. De l’énergie, ils en ont à revendre. D’ailleurs, Christian est l’un des piliers fondateurs du Fianar Reggae Festival ;  Derrière sa guitare, il ne se lasse pas de partager la beauté de la Grande Île… « Tsara Malagasy tsara… tsara Madagasika…mifankatiava » (Les malgaches sont des gens biens… dans un beau pays… Aimons-nous les uns des autres).

Chacun son style, chacun son origine « musicale », Lewiky & Voots Kongregation a le plus accroché le public avec leur Katroka, un style musical propre à la Jon Jon, Naday, Rolf et Lewiky). Lewiky & Voots, une congrégation bien déterminée et un esprit d’équipe très solide.

Une vibration qui fait penser à du rock mêlé à du reggae. Ce groupe mahorais  n’a pu que pousser le bouchon un peu plus loin que leur prédécesseur. « Le reggae c’est une philosophie, c’est une culture où il n’y a qu’une seule race » dit-il dans ces chansons.

RatafikArnaud

 


Commentaires

Votre commentaire