JAV au Jazz à l'Université   publié le 15/10/2013


JAV au Jazz à l'Université

Présenter l'esthétique musicale de la zone océan Indien, telle est l'ambition de ce projet. JAV, comme du Jazz avec authenticité et virtuosité.

publier le
15 octobre 2013
 
 

Jazz à l'Université sous le signe des rencontres. Parmi les groupes attendus, hier après-midi, le projet JAV (Jozéfinn’ Austral View) qui regroupe quatre musiciens d'horizons différents. Un guitariste réunionnais pour porter le projet, Jean-Pierre Jozefinn', un contrebassiste réunionnais, Jacky Boyer, deux sud-africains, Bongani Sotshononda au marimba et Franck Paco à la batterie, et un Malgache, Andry Michaël Andriantseva, au trombone et au clavier.

Sur scène, l'alchimie ne tarde pas à s'opérer entre les musiciens. Dès le premier titre, le groupe a déployé son énergie festive. Car de l'énergie, ils en ont à revendre. Un cocktail détonnant avec les fulgurances du tromboniste, la fougue du batteur, la liberté du contrebassiste, l'aisance du guitariste, la puissance tranquille du marimbiste. À travers un répertoire qui va de La Réunion à l’Afrique du Sud, Jozefinn' et ses compères développent des rythmes irrésistibles nés de l'association subtile entre les instruments.

« Je suis à la recherche de fraîcheur et d'échange d'énergie positive », lance Jozefinn' quelques heures avant le concert.

Recherche perpétuelle
 

Mais ce n'est pas tout. Il est resté à l'écoute de tout ce qui se passe dans la zone océan Indien. « Le potentiel rythmique et la richesse polyphonique » de la tradition musicale malgache, il s'en est bien inspiré pour enrichir ses compositions. Dans son répertoire, il n'a pas perdu de vue la raison d'être de ce projet, celle de défendre les richesses culturelles de la zone.

JAV est un projet de coopération régionale d’envergure internationale entre l’Ile de La Réunion, Madagascar et l’Afrique du Sud. Né d'une démarche d'échanges régionaux et internationaux, il rassemble des musiciens dont le choix répond à une recherche d'esthétique musicale précise, celle de l'Océan Indien. Sous la direction artistique de Jean-Pierre Jozefinn’, chaque musicien est appelé à enrichir cette couleur.


 


Commentaires

Votre commentaire