Madajazzcar 2013 en témoignages...   publié le 24/10/2013


Madajazzcar 2013 en témoignages...

Le rideau est tombé sur la 24e édition du festival Madajazzcar. Mûr de ses années d’existence, cette édition a été placée sous le signe de la coopération régionale et internationale.

 

Le théâtre de verdure d’Antsahamanitra a accueilli le dernier podium jazz dans l’après-midi du  12 octobre dernier. Un public de passionnés et de curieux venu remplir cet espace à ciel ouvert, un après-midi jazzy comme on les aime !

Sur scène, les stars nationales et internationales se sont succédés: Jazz Quart (lauréat du concours Tremplin Madajazzcar 2013), ZNI (Zicos Non Identifiés) (France), Prof Jah Pinpin (La Réunion / Madagascar), JAV (Jozefinn’ Austral View) (La Réunion / Afrique du sud / Madagascar), Sara Lazarus feat. Olivier Hutman Trio (USA / France / Madagascar), Isabelle Rabaraona Quartet...

Le public, un peu timide au départ, n’a pas tardé à se réveiller avec applaudissements et sifflements, de joie bien sûr ! Les impressions fusent.

« Je suis une fan de jazz depuis toujours, je ne rate aucun concert. Je pense que malgré la situation dans laquelle se trouve le pays, un peu de musique ne fait pas de mal » lance Andraina. « J’apprécie le Festival et surtout les podiums où je peux découvrir les musiciens internationaux et redécouvrir les talents malgaches.», ajoute son ami.

Mais nous avons aussi croisé des artistes en coulisses qui nous ont fait part de leur satisfaction.

« C’est mon premier voyage à Madagascar et ma première participation au Festival. Je suis content d’être ici parce que j’ai pu partager mes expériences. J’ai donné des ateliers d’improvisation à une quarantaine de musiciens à l’Alliance française d’Andavamamba. A  Madagascar, le niveau est plutôt excellent.  Mon unique souhait : un bel avenir au jazz made in Mada !», lance le guitariste belge Fabien Degryse.

Et nous continuons notre tour dans les coulisses de Madajazzcar. Très enthousiaste, le bassiste Jax Ravel  qui a formé un duo avec Didier Labbé, nous livre ses impressions.

« C’est Désiré Razafindrazaka, le Président du Festival qui m’a présenté au saxophoniste Didier Labbé. Je suis très flatté qu’il m’ait choisi. De toutes mes participations au Festival (troisième participation), ce duo est une vraie expérience pour moi, très enrichissante sur le plan musical. Nous avons tous les deux beaucoup de choses à offrir. J’essaye de mettre ces échanges en pratique, il y a encore du travail. Il m’a appris à mettre des reliefs dans mes sons. Cette année, comme les années précédentes, le Festival m’a apporté énormément de choses surtout pour mes projets personnels. La preuve, Didier Labbé et moi allons faire une tournée en France et à La Réunion. »

Sans oublier notre rencontre avec Jean Pierre Jozéfinn, qui nous a touché un mot sur le projet JAV.

« JAV un projet de coopération régionale d’envergure internationale entre l’île de La Réunion, Madagascar et l’Afrique du Sud, qui réunit les musiciens parmi les plus chevronnés de ces régions australes. Sous ma direction artistique, le projet réunit le réunionnais Jacky Boyer (contrebasse), les Sud-Africains Bongani Sotshononda (marimba) et  Frank Paco (batterie), et enfin le malgache Andry Mickaël (trombone, clavier). J’ai moi-même opéré la sélection des artistes via Internet. Tout part, en effet, d’un concept et je suis particulièrement satisfait du résultat. JAV  a pour ambition de rayonner en 2014 dans la zone (Afrique du Sud, La Réunion, Maurice,...). »

Et enfin, le président du comité d’organisation Désiré Razafindrazaka qui n’a pas manqué de nous faire part de son entière satisfaction malgré la pluie qui a clôt le podium de samedi dernier.

« Cette année, Madajazzcar s’est tourné vers les couleurs du jazz Africain. Riche d’émotions et de rencontres, le Festival a mis un point d’honneur sur la coopération régionale et internationale. Nous espérons que la venue des professionnels pour animer des résidences de création et  des ateliers puisse contribuer au rayonnement du secteur musical malgache. Un grand merci à tous les artistes, professionnels venus d’ailleurs et aux amoureux transis  du jazz de venir toujours aussi nombreux chaque année. Vivement la prochaine édition ! »

Plus d'infos sur:


Commentaires

Votre commentaire