Sur les vibes du Fianar Reggae Festival, la 2e édition!   publié le 26/04/2014


Sur les vibes du Fianar Reggae Festival, la 2e édition!

Après un long et tumultueux voyage où on n’a guère pu échapper aux longues routes crevassées allant vers Fianarantsoa, nous voilà enfin arrivés sur le site du Fianar Reggae Festival.

Tard le soir,  un visage familier nous accueille chaleureusement, Valery Andriamialison, un des initiateurs du Festival. 

Les 19,20 et 21, en pleines fêtes pascales, Fianarantsoa accueille Fianar Reggae Festival.  Après le succès de la 1re édition en 2013,  l’objectif de cette 2e  édition du Festival, à travers sa dimension esthétique et culturelle, est de valoriser le rayonnement de la musique reggae malgache. Dans sa programmation, on peut remarquer une hétérogénéité du niveau des groupes et des styles musicaux.

Fianar Reggae a ouvert les festivités tôt dans la soirée du 19  avril sur un site du partenaire officiel, notamment la grande scène de l’Alliance Française de Fianarantsoa situé en plein centre-ville.

Comme si vous y étiez, voici la soirée en photos !

Puisque Fianar Reggae Festival s’ouvre à d’autres horizons artistiques, des slameurs Fianarois, sélectionnés lors du Slam National 2013, ont ouvert les festivités lors de la soirée d’ouverture du Festival.

S’en suit le discours très convivial de Gilles Pascal, directeur de l’Alliance française de Fianarantsoa, partenaire officiel du Festival:

« Nous sommes plus que ravis d’accueillir le Fianar Reggae Festival, véritable temps fort musical et agréable moment convivial. L’Alliance française de Fianarantsoa a apporté son appui au niveau de la sonorisation et l’organisation, mais le gros du travail a été fait par l’association porteuse Sarondra du Festival, qu’on félicite d’ailleurs pour cette belle initiative d’organiser un Festival  de reggae  - le seul - à Madagascar, encore plus à Fianarantsoa. Merci et bon reggae à tous ! ».

Le groupe originaire d’Antsirabe « Eka Zaho » ou « Je suis celui » en français, est un nom en hommage à Jah, le Dieu des Rastafariens.  Bien que le public fût encore peu nombreux en ce tout début de soirée, l’énergie du groupe a été plus que communicative.

Après  Eka Zaho  sont venus mettre l’ambiance sur scène le groupe Reggasy & Vatomanga. Accompagné du célèbre saxophoniste Nicolas Vatomanga du groupe Madajazz, le groupe Reggasy nous a enivrés d’un cocktail détonnant de jazz reggae roots.

Poreux à tous horizons artistiques, ces talents en herbe venus tout droit de la Capitale, ont essayé d’adapter leur répertoire, à la base doté d’un style plutôt hip hop, aux rythmes du reggae.

Place ensuite à Mafonja accompagné de ses fidèles amis rastaman déchaîne les passions et cela s’entend bien : le public chante les refrains à l’unisson. Après avoir participé au Libertalia Music Festival 1re et 2e édition, son show live est plutôt bien rodé. Comme à l’accoutumé, ses textes clament haut et fort des messages importants comme l’amour de la patrie, les difficultés de la vie quotidienne, la vénération de Jah…

Tant d’émotions, de « zen » attitude  sans oublier l’immersion totale dans la culture reggae, cela ne fait que commencer !

Nos prochains rendez-vous  pour ce dimanche 20 avril :

 

(16h) Session acoustique au bar FyEnArtsRoy

Sammy Izy / Raya & Jimmy / Lolo Jahnaray

 

(22h) Sound system au Sofia Dance

Lam Tah / One Lio / Natoraly Man / MTM / Ital Tunes Sound System


Commentaires

Votre commentaire