Les voi(es)x du Reggae à Madagascar   publié le 24/04/2014


 Les voi(es)x du Reggae à Madagascar

Équipés de nos caméras et totalement épris de reggae dans toutes ses déclinaisons et ramifications, nous profitons de notre mission de couverture pour vous raconter nos aventures lors de la 2e édition du Fianar Reggae Festival, qui s’est tenue les 19, 20 et 21 mars dernier à Fianarantsoa.

Fianar Reggae, 1er Festival du genre à Madagascar,  a porté haut en couleurs la musique reggae des quatre coins de l’île (Fianarantsoa, Antananarivo, Antsirabe, Morondava, Tamatave, Fort Dauphin). Encore une fois, L’association organisatrice Sarondra a bel et bien prouvé que la scène reggae est fièrement présente à Madagascar.

Le dimanche 20 avril,  la salle du FyEnArtsRoy a accueilli le 2e jour du Festival. Sammy Izy, au look original doté des couleurs mythiques « vert-jaune-rouge », en provenance d’Antananarivo est entré sur scène devant un public très hétéroclite. Multi-instrumentiste de haut niveau (harmonica, violon, flûte, guitare…) et récemment entré dans l’univers reggae, il a mis d’emblée dans l’ambiance grâce à des riddims bien posés. Visiblement content de participer au festival, Sammy nous offre un show généreux, positif, callé comme une horloge suisse! 

Avec une voix  bien posée, Raya a su  imposer son charisme  pour partager sa bonne humeur avec un public déjà bien chaud. Accompagné de Jimmy, fameux percussionniste de Fort Dauphin,  le groupe utilise leur flow détonnant sur un rythme soutenu et merveilleusement tenu pour délivrer leur message revendicatif, et inciter à une réflexion constructive. Ce soir, tout le monde avait  envie de passer un bon moment, de boire des paroles et de s’immerger dans la musique reggae afin d’atteindre sa dimension spirituelle,  le ton est donné!

Accompagné des musiciens du groupe Reggasy,  du saxophoniste Nicolas Vatomanga et du violoniste Sammy,  Lolo Jahnaray  a un charisme incroyable sur scène et apporte beaucoup de chaleur et de sincérité, une sensation de liberté que gagne chacun après un tel show explosif.   Ensemble, ils ont enchainé encore et encore les titres faisant tour à tour, jumper, chanter, balancer le public conquis.

Après un peu plus de quatre heures, le concert s'achève sous les acclamations du public. Tout le monde se dirige lentement dans la partie club du Sofia Dance pour apprécier les sets live  de Lam Tah, One Lio, Natoraly Man, MTM et d’Ital Tunes Sound System.

 Après une longue soirée chargée, les reggaephiles  se sont donné rendez-vous au Lac Anosy, endroit idéal pour passer le lundi de pâques en famille. Dès 10h, le public Fianarois a été bien présent pour ce festival qui commence à peser dans l'image reggae, déjà chargée, de la ville de Fianarantsoa.

Au programme, Rootsikalo, Majestic Lyon,  Sammy, Eka Zaho, William le Rasta et Reggasy… ont donné le ton. Les inter-concerts étant animés, pas de temps mort et la musique tourne ! Reggae tsapiky, reggae dance hall, reggae jazz, rock reggae… les groupes nous ont montré de toutes les couleurs.  Encore une fois, quitte à se répéter, la scène reggae malgache est belle et bien présente.

Christian du groupe Reggasy nous cite : « Certes, le reggae est une musique venue d’ailleurs mais nous pouvons l’adapter à notre manière, pour avoir notre propre identité musicale. Tout est une question d’écoute,  de recherche et d’ouverture. D’où l’intérêt d’une plateforme comme Fianar Reggae Festival pour faire découvrir toutes les déclinaisons et  les innovations en matière de reggae malgache ».

En bref, superbe journée au Lac Anosy.  Maximum respect aux organisateurs, aux mains fortes et au public, qui se bougent pour pouvoir organiser des évènements de la sorte à Fianarantsoa.

Les paroles de Namasy, un des organisateurs :

 « Nous sommes extrêmement satisfaits de cette 2e édition du Fianar Reggae Festival. Comparée à l’année dernière, nous avons remarqué que le Festival a bel et bien évolué et commence à avoir de la notoriété. Cet événement  est désormais prêt à s’inscrire dans le calendrier annuel des Fianarois. Nous n’avons eu que des bons retours,  les artistes ont été bien à l’aise et  se sont concentrés sur leur musique. Cependant, il faudrait qu’on ait plus de mains fortes dans le comité d’organisation pour la prochaine édition, rendez-vous en 2015 ! ».

 A noter…

Le CRAAM réalisera un reportage sur le Fianar Regae Festival, relatant les temps forts du Festival (interviews des organisateurs, des artistes participants, extraits des spectacles,…).


Commentaires

Votre commentaire