Festival de danse Mitsaka à sa 7e édition !   publié le 13/11/2014


 Festival de danse Mitsaka  à sa 7e édition !

Parmi les Evénements Culturels Phares de la Grande Île, se tient du 7 au 12 à Tamatave et du 13 au 16 novembre à Foulpointe.

« Toute action s’exprime par un verbe,

or la danse est action, action spectaculaire. » 

Suzanne de Soye

 

Mitsaka : une plateforme d’expression et d’échange artistiques

La 7e édition du festival Mitsaka est placée sous le signe de la jeunesse. Mitsaka ou « Misy Tsara Karakara »,  qui signifie « La traversée d’une rivière », désire  mettre en avant la créativité et le dynamisme des danseurs relèves malgaches de tous horizons (danse contemporaine, traditionnel, Hip Hop, urbaine…).

« Le festival Mitsaka, depuis sa création en 2005 par la Compagnie Tahala de Tamatave, permet d’offrir aux jeunes danseurs non seulement une plateforme d’expression mais aussi un moyen de développer leurs capacités et de nourrir leur créativité  grâce à l’organisation de masterclass en amont et durant le festival», nous confie Zoë Randrianjanaka, directrice artistique du festival. 

Mais aussi, le festival favorise les échanges artistiques entre compagnies en invitant des groupes de la Réunion, Maurice et de France.

 

Avec le soutien d’un réseau de partenaires locaux et internationaux…

Si en 2005, lors de sa première édition le festival de danse Mitsaka a réuni près de 600 personnes en deux jours, en 2013, cette manifestation culturelle a rassemblé plus de 10 000 personnes en dix jours. Ce taux de fréquentation constant lui a permis d’étendre un réseau de partenaires institutionnel et privé.

« Nous avons un rôle de facilitateur en ce qui concerne les demandes administratives du Festival. L’année prochaine nous prévoyons d’accompagner en amont les actions du festival Mitsaka, étant donné l’importance du rôle que tient un tel festival dans le développement d’une région. Il faudrait d’ailleurs faire une étude d’impact sur les retombées positives d’un festival comme Mitsaka dans la région Antsinanana», confie Yasmine Randriamahefa, conseillère technique de la Région Antsinanana.

Narove Soamamy, présidente du conseil d’administration de l’office Régional du Tourisme souligne l’importance de ce genre de manifestation culturelle au niveau du secteur touristique.

« Un festival comme Mitsaka constitue une vitrine des produits artistiques et culturels malagasy, ce qui permet d’attirer plus de touristes dans la région Antsinanana », précise-t-elle. La région Rhône Alpes (France) et la DACOI de La Réunion apportent  également leur soutien au festival Mitsaka.

«  Dans le cadre de la coopération décentralisée entre la région Atsinanana et Rhône Alpes, nous continuons à soutenir le festival de danse Mitsaka, qui mérite de perdurer de par son rôle de plateforme d’expression artistique et culturelle », nous explique Virginie Labeaume , coordinatrice de la coopération décentralisée Région Rhône Alpes et Antsinanana.

 

A lire également :

Mitsaka : la programmation de la 7e édition

 

 



Commentaires

Votre commentaire